Né en 1965, Bruno Tomba étudie au Conservatoire national de région (CNR) de Nancy dans la classe de son père, Dino Tomba. Après avoir remporté le Premier prix à l’unanimité du CNR de Nancy et le Premier prix du concours inter-régional, il est Premier prix à l’unanimité, premier nommé au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) dans la classe de Pierre Thibaud.

Après avoir été, pendant sept ans, trompette solo à l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, il est nommé trompette solo supersoliste à l’Orchestre de Paris en septembre 1992. Il se produit en soliste avec l’Orchestre national de chambre de Toulouse, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de

Nancy et l’Orchestre de Paris. Il donne également des concerts de musique de chambre avec les solistes de l’Orchestre de Paris, les Cuivres Français, l’Ensemble de trompettes de Paris et d’autres ensembles de cuivres.

 

Bruno Tomba a commencé à enseigner dès 1985 au Conservatoire du Mans, puis à l’École nationale de musique de Troyes. En 1999, il obtient son Certificat d’aptitude aux fonctions de professeur de trompette et devient professeur au Conservatoire du XIIe arrondissement de Paris, puis professeur assistant au CNSMDP en 2007.

Depuis 2002, Bruno Tomba est formateur sur le logiciel « Finale » à la Mairie de Paris et professeur de gravure musicale assistée par ordinateur au Pôle Supérieur Paris Boulogne Billancourt depuis 2009.

A retrouver mardi 12 novembre dans L’histoire du soldat