Philippe Cassard, piano

Cédric Pescia, piano

Jérôme Kircher, récitant

Présentation par Elisabeth Brisson, musicologue

Musique de Beethoven, 9e Symphonie (transcription pour 2 pianos par Franz Liszt)

Poème « Ode à la Joie » de Schiller

Il n’est pas étonnant que Beethoven se soit enthousiasmé en 1792 pour un poème de Schiller, publié à Dresde en 1785, intitulé Ode à la Joie, célébrant un idéal d’unité humaine, véritable appel à la fraternité dans la conquête de la joie.

Il est extrêmement rare de pouvoir entendre ce texte au cours de l’exécution de la 9e Symphonie de Beethoven.

A une époque où les symphonies n’étaient souvent interprétées qu’une fois, sans moyen technologique pour les réentendre, la transcription était alors le seul moyen de faire connaître les nouvelles œuvres à travers le monde.

Philippe Cassard et Cédric Pescia renouent avec cette tradition démontrant tout le potentiel du piano, rivalisant avec l’orchestre, et permettant d’appréhender une œuvre incontournable sous un jour nouveau.